Bleach RPG

Forum rpg sur le manga Bleach
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kawa : la rencontre des flot

Aller en bas 
AuteurMessage
lexa hanotin
Shinigami de la 7ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 22
Fan de : : Bleach, cela va de soit !et de negima
Date d'inscription : 14/11/2010

Votre personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Attaque:
500/2000  (500/2000)
Défense:
500/2000  (500/2000)

MessageSujet: Kawa : la rencontre des flot   Sam 25 Oct - 15:15

Nom du Personnage: Lexa
   Division: 7ème
   Nom du Zanpakuto: Kawa
   Forme générale:
La garde en forme de vague disparait pour une lame imposante de 2 couleurs acier et bleu


   Acquisition du Shikai :(50 lignes minimum -hors dialogues- en taille de police normale)

La rencontre des flots

Lexa marchait : il appréciait la sensation de la terre et de l'herbe qui s'écrasait sous les semelles de ses claquettes et chaussettes.

il les avait récupéré sur le corps d'un l'homme trouvé mort dans l'herbe : étendu en croix.

Il avait rougis l'herbe tout autour de lui à cause d'un coup fatal à la carotide : cela avait rougis son uniforme de couleur noir dans le dos.

Lexa était arrivé nu dans cette forêt, il n'avait point hésité à récupérer l'épée et l'uniforme du corps.

Après tout, cela ne lui servirait plus, n'est ce pas ?

Lexa marchait donc dans la forêt : dans un uniforme de shinigami dont le dos était recouvert de sang à moitié séché et d'une Asauchi à sa ceinture.

Il souriait, il appréciait le poids à sa ceinture et les vêtements flottants autour de son corps fin.

Ses doigts glissaient le long de l'écorce des arbres qu'il frôlait en marchant, ses yeux étant rivés sur le sol pour ne pas se prendre les pieds dans les racines de ces arbres majestueux.

A cause de cela, il ne se rendit compte que tardivement qu'il était arrivé au bord d'un lac : L'eau était d'un bleu pur et transparent, s'étendant jusqu'à l'horizon.

Lexa alla s'asseoir au bord de l'eau en tailleur, tout en glissant ses doigts sur l'eau doucement il observait les vagues qu'il produisait par ses mouvements sur la surface de l'eau.

Il sourit : il y avait une sorte de joie innée de se rendre compte que une de ses actions avait une importance sur le reste du lac :
Ses doigts produisait des vagues qui iraient avec le vent former une vague plus grande encore, celle ci irait secouer la terre de l'autre coté de ce lac si impressionnant.

Son existence qui semblait si petite face à ce lac avait son importance : et Lexa en était heureux, il n'était pas le genre à vouloir être capitaine ou 2eme ou 3eme place dans une division : il serait heureux d'être présent et de faire partie d'une organisation.

Alors qu'il ressentait cette émotion floue sans la penser, une voix résonnante et ressemblante à de l'eau qui s'écrasait lui parvint :

« Est ce vraiment ce que tu penses ? »

Lexa cligna des yeux : il n'était plus au bord du lac, mais au milieu de sa classe.
Sa vision était à moitié brouillée par l'eau qui l'entourait.

Il fut surpris, il était bien calé sur le sol et respirait tout naturellement au milieu de cette eau : devant lui l'eau tourbillonnante indiquait une silhouette peu descriptible : la même voix s'éleva :

« Tu sais très bien que ce n'est pas vrai : tu as le pouvoir, et tu le sens, pourquoi te mentir à toi même ? »

Lexa écouta cette voix qui résonnait dans sa salle de classe, il était bloqué sur place par une sorte de froide surprise.

Son cerveau tournait à toute vitesse : les idées défilaient les unes après les autres pour expliquer ce phénomène : ce qui conduisit à une simple question :

« si tu sais que je me mens a moi-même, es tu partie de moi ? »

Lexa fronça les sourcils, cela était une question rhétorique et tous les deux le savaient.
Un silence penseur pour l'un, plein d'attente pour l'autre s’instaura.

« Tu es l'épée n'est ce pas ? »


une sorte de bruit de vague plus aigu tel un cri de dauphin se fit entendre.

« Impressionnant...Mais je maintiens ma question : pourquoi te mens tu ? Tu ne veux pas être chef a cause des responsabilités...mais tu as les compétences et l’intelligence pour devenir, guerrier, espion  ou même médecins de haut niveau, assez haut niveau pour devenir capitaine d'une des divisions. »

Les sourcils de l'albinos se froncèrent dans son incompréhension.

« Divisions ? »

Un nouveau silence, uniquement perturbé par le bruit de l'eau tourbillonnante se fit entendre.

La silhouette lui expliqua ce qu'était que cet endroit ou il était arrivé, ce qu'était les divisions et lui confirma son origine : il était bel et bien l'épée qu'il avait récupéré sur le corps.

« Il me reste un détail a régler avec toi... cette endroit est ton esprit : et aujourd'hui il est recouvert d'eau a tel point que je ne m'en démarque même pas. Au fond de toi tu veux laisser une trace.»

Lexa hocha la tête : la tombe seule au fond du cimetière lui était revenu en mémoire : il ne voulait pas finir comme cet homme dont personne ne s'occupait, que la plupart du monde aurait oublié dans quelques années.

Son cerveau tournait dans le vide autour d'une idée : il voulait laisser une trace, mais il ne voulait pas s'imposer au milieu des autres...

Au milieu de l'eau il aperçu la silhouette bouger, l'eau en face de lui était propulsée en arrière avant de créer un tourbillon plus loin : il put en se concentrant décerner une main.

Alors que ses pensées tournaient la voix se fit entendre.

« entraîne toi, deviens fort : ce n'est pas s'imposer et le reste viendra de lui même. »

Cette idée lui sembla vrai, et juste : claire et faisable, ses pensées cessèrent de tourner inutilement pour se fixer sur cet objectif. Il leva sa main pour prendre celle du tourbillon et la secoua fermement.

« ça ne viendras pas tout de suite...mais je monterais en grade et laisserais une trace de moi en cet endroit. »

une sorte de conviction intime, comme une promesse à soi même arriva de cette déclaration : d'un seul coup l'eau disparue : lui permettant de voir son partenaire.

Il était formé d'eau constamment en mouvement qui prenait la forme d'un génie : un son de torrent le suivait en permanence, malgré cela : des sortes de branchies ou de nageoires restaient immobiles sur son corps en perpétuel mouvement, ses mains s'ouvraient et ses fermaient en permanence.

« Mon nom est Kawa »


Il put jurer qu'il vit un sourire se former sur la masse informe d'eau que formait Kawa.

« tu devrais jeter cet uniforme : il est couvert de sang, si quelqu'un te trouve il te prendra pour un meurtrier, mais ne le lave pas : l'eau est puissante, et n'apprécie pas être salie »

Cette dernière phrase résonna dans la tête de Lexa alors qu'il se retrouva au bord de l'eau, ses doigts encore frôlant la surface du rêve.

Il se leva et défit la ceinture, en posant son épée à coté de lui il remarqua un nouveau détail : la garde avait prit la forme d'une vague.

« kawa hein ? »

Lexa sourit : il avait trouvé quelqu'un avec qui parler, et un but dans cet endroit...

Il ne garda que kawa, la ceinture pour le garder à sa hanche et un sous vêtement pour ne pas se balader nu, puis il se mit en marche vers le seireitei.

Il souriait en marchant dans l'herbe : sa main était sur Kawa pendant qu'il sifflotait.

Son esprit était totalement égaré : il ne pensait pas, et cela lui fut quasiment fatal, alors qu'il passait le 2ème arbre un cri de rage se fit entendre dans la forêt.

« ...SHAKKAHO ! »

Par réflexe Lexa ramena ses bras en lignes parallèles devant son torse : juste à temps pour encaisser une boule rouge d'énergie qui l'envoya valser en arrière tout en brûlant et arrachant de la peaux sur ses bras.

Heureusement pour lui il avait plaqué ses bras à plat devant son torse : l'explosion avait été telle qu'elle lui aurait casser les bras dans d'autres circonstances : il avait après tout volé sur plusieurs mètres en arrière, finissant sur la plage.

Il se secoua la tête de gauche à droite pour reprendre ses esprit : cela lui prit une demie seconde avant qu'il la lève : le soleil l’empêcha de définir la forme qui tombait vers lui en criant, mais elle n'était clairement pas la pour prendre le thé.

Il roula sur le coté de toute ses forces, laissant son sang sur le sable de la plage.

Il serra les dents alors que les grains de sable s'infiltrait dans ses plaies.

Il poussa sa main gauche dans le sable tout en se maintenant de son pied gauche pour ramener son pied droit en avant, se relevant en une demie seconde pour percevoir que son agresseur fonçait sur lui : de sa main droite il tira Kawa de son fourreau, utilisant son bras gauche le long de l'arrière de la lame pour mieux parer le coup.

Les lames s'entrechoquèrent et formèrent une croix : il put observer que son agresseur possédait la même tenue que l'homme trouvé mort dans la forêt : kawa l'avait prévenu : il l'avait sans doute prit pour le meurtrier.

Son katana possédait une garde en forme de spirale et une lame assez longue.

Les cheveux du nouveau shinigami était d'un blond tellement parfait qu'ils semblaient teintés, ils étaient plaqués en arrière par de la gomina sans doute, lui permettant de pouvoir deviner la forme de son crane aisément .

Son expression était malheureusement déformé par la rage. L'esprit de lexa tournait à une telle vitesse, qu'il eu le temps de réfléchir pendant la seconde ou son adversaire essaya de le pousser sur ses genoux par son poids et sa force : la seule chose qui vint dans sa tête pendant cette seconde fut :

« dommage...il aurait pu être mignon si ses sourcils n'étaient pas aussi froncé... »

Le shinigami utilisa un shun-po pour se retrouver quelques mètres en arrière, du bout de ses doigts il claqua le plat de la lame de son zanpakuto à son bout, hurlant :

« Désoriente , UZU ! »

Son katana émit un crissement alors que la lame se tordait et s'allongeait, prenant la forme d'un rouleau de carton.

Lexa cligna des yeux, comptait il le tabasser ? Il ne comprenait pas, quand le blondinet refit un shun-po pour arriver à coté de Lexa, commençant à glisser son bras vers le coté pour taper les cotes de l'albinos.

Lexa tendit son bras gauche pour attraper le rouleau : il n'avait rien à craindre de cette arme ridicule...non ?

Alors que sa paume toucha l'acier du zanpakuto, ses pieds avant, bien ancré dans le sable, furent victimes d'une force surprenante sans pouvoir rien faire.

Lexa tourna sur lui même, perdant l’adhérence de ses pieds sur le sable pour faire un tour de 300 degrés : de ce fait il montra son dos à son adversaire qui l'attendait.

Désorienté Lexa se prit un nouveau Shakkaho, cette fois ci entre les omoplates.

Il vola une nouvelle fois, cette fois ci jusque dans le lac, il perturba la surface plate de l'eau en glissant avant de s'arrêter, sonné, quelques mètres plus loin.

En poussant ses jambes vers le fond de l'eau il se rendit compte par bonheur qu'il avait toujours pieds au fond de l'eau, celle ci glissa dans ses blessures : son sang s'écoulait dans l'eau : la rougissant.

Juste alors qu'il se rappelait de la phrase de kawa : «  l'eau est puissante, et n'apprécie pas être salie » Il fut projeté de nouveau dans sa classe : Il entendait la cascade qu'était kawa mais ne le voyait pas dans la classe.

Ce fut quand il tourna la tête vers la fenêtre qu'il vit Kawa : il avait perdu toute notion de taille humaine : Son tronc atteignait le 3eme étage du lycée qui était l'ancien établissement de Lexa, sa tête dépassant le toit de celui ci aisément.

Lexa ouvrit la fenêtre, le son de l'eau tournante remplissait l'air de vibration qu'il pouvait sentir le long de sa peau, ce son qui avant avait semblé être d'un ton neutre maintenant avait un timbre grave et menaçant.

« Lexa...l'eau est souillée...elle nous donne son accord pour l'utiliser...ceci sera ta première leçon pour laisser ton héritage dans cet endroit : bat ce shinigami ici et maintenant ! »

Kawa semblait calme, mais la vitesse de l'eau tourbillonnante sur son corps était surnaturelle et sa voix vibrait de colère maîtrisée.

« kawa : tu es en colère, ce n'est pas bon de garder cela en toi...je suis là pour ça. »

La tête du courant se tourna vers lui : La bouche de l'eau s'ouvrit grande.

« ...FAIS MOI COULER LEXA ! »

L'esprit de Lexa fut renvoyé dans son corps, il sentait la colère de son zanpakuto se déverser en lui sous forme d'énergie qu'il appellerait plus tard réiatsu.

Il étira ses bras devant lui, le plat de la lame touchant la surface de l'eau alors qu'il posa le bout de son index et de son majeur sur le bout du plat de sa lame.

« Coule ! Kawa ! »

Il sentit le réiatsu glisser le long du bout de la lame jusqu'à sa base : en même temps que ce réiatsu changeait la forme de son zanpakuto la colère de kawa le contamina.

Pour la première fois de sa vie : noyé dans le flot de colère que kawa lui communiquait, Lexa souhaita la mort de son ennemi.

Le shinigami volait à sa rencontre, son zanpakuto préparant un nouveau coup : Lexa avait été désorienté la première fois : mais le pouvoir de cette arme était a présent clair comme de l'eau de roche : il servait à faire tourner l'adversaire, c'était un pouvoir redoutable pour ceux qui ne s'y attendait pas.

Malheureusement pour le blondinet, Lexa avait eu le temps lors du saut du shinigami de réfléchir : il avait tourné dans le sens des aiguilles d'une montre quand il avait été touché, cela ne devrait pas changer cette fois ci.

Il tira Kawa à coté de ses cotes gauches pour une amplitude améliorée et leva son bras gauche pour parer le coup du shinigami, l'attendant de pied ferme.

Celui ci ne lui fit pas faux bond, son bras gauche reçu le coup escompté, l'envoyant tourner dans le sens des aiguilles d'une montre à haute vitesse.

Alors qu'il tournait Lexa étendit son bras : si bien qu'au bout des 360 degrés, la poignée de Kawa vint rentrer durement, par la force centrifuge du tour et du bras de lexa, dans les cotes du blondinet.

Un bruit de craquement immonde se fit entendre alors que le blondinet vola vers le coté : le coup avait sans doute brisé une cote au shinigami.

Lexa leva son bras : l'eau du lac suivit le tranchant de Kawa, avant qu'elle ne fit abattu de toute ses forces par les muscles de lexa : il avait utilisé ses abdominaux, dorsaux, deltoïdes avant, triceps et poignets dans ce coup.

Une lame d'eau sous haute pression fut envoyé : elle avait la forme d'un aileron de requin et fonçait à toute vitesse sur la surface du lac vers le corps meurtri du blondinet qui flottait dans l'eau à plusieurs mètres de là.

Mais de l'autre coté de l'étang un traînée de glace fit son chemin jusqu'à l'aileron d'eau, le glaçant à mi chemin avant de foncer vers Lexa, toujours essoufflé de ses récents efforts : il se retrouva avec le corps coincé dans une prison de glace jusqu'à ses épaules.

à la bordure du lac, se trouvait le capitaine Hoshirou Hitsugaya. Son zanpakuto en forme d'étoile a quatre branches avait sa lame plongé dans l'eau, la glace partait de la.

Sa voix monotone se fit entendre.

« Suffit ! Vous aller venir avec moi vous deux... »


Il retira la lame de la glace et rangea son zanpakuto dans son fourreau.

Divers hommes disposant de tenues de Shinigami arrivèrent et emmenèrent la prison de glace de lexa : il était toujours à l'intérieur.

Le blond plus loin dans le lac fut emmené aussi, des brancardiers de la 4eme divisions vinrent pour s'occuper de lui.

Lexa regarda au loin : on l'emmenait là ou Kawa l'avait conseillé d'aller, mais il doutait que ce soit de cette façons qu'il était censé s'y rendre...

Peu importait...il y allait.

merci de votre attente, ceci est la version finale à priori !

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibizaru Kiosuké
Capitaine de la 9ème Division ~ Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 683
Age : 23
Fan de : : Bleach,Naruto et blue dragon
Fonction : Administrateur
Date d'inscription : 16/12/2007

Votre personnage
Niveau:
19/30  (19/30)
Attaque:
900/2000  (900/2000)
Défense:
900/2000  (900/2000)

MessageSujet: Re: Kawa : la rencontre des flot   Mer 29 Oct - 2:03

Je valide ton Shikai ! =)

_________________
Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kawa : la rencontre des flot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» [Quête] "Qui a dit que le rhum coulé à flot ?"
» Où l'eau coule à flots vient parfois l'allégorie...[TERMINÉ]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» Henriette d'Angleterre, mais appelez moi « Madame » !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: Avant de commencer :: Posts Shikai, Bankai et libération du masque-
Sauter vers: