Bleach RPG

Forum rpg sur le manga Bleach
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Backround] Story of an impassive Shinigami.

Aller en bas 
AuteurMessage
Matsama Hirotaro
Capitaine de la 2 ème Division ~ Commandant du Tokubetsu no Heiroku ~ Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1081
Age : 32
Fan de : : Toushiro, Kenji-san et Neko-chan !!!!!!
Fonction : Webmaster Bleach RPG ~ Univers Bleach
Date d'inscription : 07/07/2007

Votre personnage
Niveau:
19/30  (19/30)
Attaque:
900/2000  (900/2000)
Défense:
900/2000  (900/2000)

MessageSujet: [Backround] Story of an impassive Shinigami.   Mar 19 Aoû - 23:05

Part One : Begining

Chapitre 1 : First Day

Avant de narrer les histoires d'Hirotaro à l'Académie des Shinigamis, il faut d'abord savoir ce qui est arrivé après sa mort.

L'histoire précédent la mort de Hirotaro :


Hirotaro arriva au Rukongai dans le district Zaraki où séjournent les plus grosses brutes de la Soul Society. Matsama arriva dans la tenue de samurai qu'il portait en rendant son dernier souffle, son katana et toutes ses armes accrochées à sa ceinture.

Après s'être fait agressé par quelques rustres qu'il étala en quelques minutes, il migra vers un district plus calme et y mena une vie plus paisible, s'acharnant à défendre ceux qui ne pouvaient le faire eux-même.

C'est lors de l'un de ses combats contre des brigands, trois ans plus tard, que le Septième Siège Satochi Akihide de la Deuxième division du Gotai 13 le remarqua, alors que le jeune Matsama faisait un Shunpo assez approximatif, mais tout de même efficace.

Hirotaro suivait Satochi et sa patrouille, son katana à la ceinture et le regard vaguement inquiet. Ils marchaient à bon pas vers le Sereitei et Hirotaro fut réellement impressionné quand il vit Danzomaru, l'un des gardiens des portes du Seireimon (le mur entourant le Sereitei), leur ouvrir la porte, le jeune homme ne put le croire : il allait entrer dans ce lieu si mythique.

Ils passèrent devant les locaux de la Deuxième Division où les hommes s'arrêtèrent. Devant la grande porte qui en délimitait l'entrée, un homme qui ne paraissait pas beaucoup plus âgé que lui attendait, le visage dûr et impitoyable.

- Satochi, qu'est-ce que tu nous ramènes, encore ?

Sa voix bien qu'agréable glaça le sang de Hirotaro. Satochi se mit à suer et tira sa trouvaille par la manche.

- Ce jeune homme est vraiment... Spécial, j'ai pensé qu'il pourrait faire un bon Shinigami.

L'homme observa Hirotaro dans les yeux. Le jeune homme était vraiment impressionné et baissa les yeux pour ne pas croiser le regard de fer de cet officier au physique impressionnant. Il avait des cheveux noirs aux reflets violacés coupés courts.

- Il me paraît plutôt banal.

- Mais, fukutaishou*, il fait du Shunpo alors qu'il n'est qu'une simple âme. Et il sait se servir d'un sabre.

Comme pour le vérifier, le lieutenant de la Seconde Division sauta par le Shunpo au dessus de Hirotaro et abattit son épée au dessus de sa tête. Alors l'instinct du jeune-homme prit le dessus.

Il dégaina son katana et para l'attaque du Vice-Capitaine avec une étrange facilité et il fit lui même un lent et maladroit Shunpo pour plaquer la pointe de sa lame sur la gorge de la sous-chef de la Deuxième division.

- Je vois ce que tu veux dire, Satochi. Il se débrouille bien, même si son Shunpo est un peu limite.

- Pour une simple âme du Rukongai, c'est déjà très respectable, Shihoin Kojiro Fukutaishou.

La jeune femme sourit brièvement. Hirotaro fut tout de suite fixé sur ce qu'il voulait faire en tant que Shinigami : être sous les ordres de Soi Shihoin-sama. Quelque serait les moyens, il ferait tout pour servir à ses côtés.

- Emmène-le au Shin'oreijutsu-in**.

- A vos ordres, Fukutaishou.

Hirotaro s'inclina d'un salut des plus respectueux et suivit Ōmaeda dans le dédale des rues du Sereitei. Hirotaro regardait passer les patrouilles. Ils croisèrent un capitaine aux longs cheveux noirs qui portait un haori rose et un chapeau conique.

Puis, ils croisèrent un blond aux longs cheveux qui souriait bizarrement et portait le brassard d'officier de la Cinquième Division.

- Mes respects, Hirako-Sanseki.

Hirako lui fit signe de se taire, le regard rivé sur Hirotaro, bien que ce dernier ne savait pas trop ce que lui voulait ce Troisième Siège.

- Satochi, qui est ce jeune-homme ?

Satochi sua quelque peu et dans une série de cafouillages verbaux, répondit :

- Un garçon que j'ai trouvé dans le Rukongai. Shihoin Kojiro Fukutaishou m'a ordonné de l'emmener au Shin'oreijutsu-in.

L'attitude de ce Lieutenant était étrange et avait quelque chose d'intimidant, voire d'effrayant. Malgré son sourire, il paraissait froid et peut être un tantinet cruel.

- Oh, c'est Shihoin-san qui l'envoie là bas ? Intéressant, lui qui ne s'intéresse jamais à ce genre de futilités.

Hirako Shinji repartit sur ces mots et laissa les deux hommes au milieu de la chaussée qui séparait les locaux de la Troisième et de la Quatrième Division.

Ils reprirent eux aussi la route et après plus d'une heure de marche, ils arrivèrent devant un grand bâtiment sur lequel était écrit :
L'affiche a écrit:
Shin'oreijutsu-in
Chishiki*** Kan'tou**** ken'mei*****
C'est là que la nouvelle vie de Matsama Hirotaro allait commencer.
_______________________
* Fukutaishou = vice-Capitaine
** Shin'oreijutsu-in = Académie des Arts Spirituels
*** Chishiki = connaissance/savoir
**** Kan'tou = combat courageux
***** ken'mei = sagesse / intelligence / prudence


Dernière édition par Matsama Hirotaro le Lun 18 Jan - 15:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matsama.fr
Matsama Hirotaro
Capitaine de la 2 ème Division ~ Commandant du Tokubetsu no Heiroku ~ Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1081
Age : 32
Fan de : : Toushiro, Kenji-san et Neko-chan !!!!!!
Fonction : Webmaster Bleach RPG ~ Univers Bleach
Date d'inscription : 07/07/2007

Votre personnage
Niveau:
19/30  (19/30)
Attaque:
900/2000  (900/2000)
Défense:
900/2000  (900/2000)

MessageSujet: Re: [Backround] Story of an impassive Shinigami.   Mar 24 Fév - 20:34

Chapitre 2 : Early studies and first figth

Satochi et Hirotaro entrèrent dans l'enceinte de l'Académie. Tout de suite, il remarqua que les gens portaient tous un uniforme blanc, qui pour les femmes comportait des raies rouges qui étaient pour les hommes bleues. Le jeune Matsama était satisfait de savoir que cet endroit comportait un cadre strict. Satochi marchait comme s'il connaissait les lieux par cœur, ce qui n'avait rien d'étonnant, étant donné qu'il avait déjà dû y séjourner pendant un certain temps.

Ils arrivèrent devant la porte d'un bureau à laquelle le Septième Siège de la Seconde Division frappa. Une voix rauque retentit, ordonnant d'entrer. Les deux hommes s'exécutèrent et Hirotaro referma la porte d'un geste quasiment religieux derrière lui. Un homme qui paraissait avoir un certain âge, était assit derrière un bureau en chêne massif.

- Je suis Satochi Akihide, Septième Siège de la Seconde Division. Je viens amener un nouveau Shinigami sur l'autorisation de Shihoin Kojiro Fukutaishou. Il se nomme…

Le vieil homme leva la main pour que le Septième Siège se taise. Il sourit aimablement et regarda le jeune homme qui était le centre de cette discussion.

- Laissons ce jeune homme se présenter de lui-même, je suis persuadé qu'il a des cordes vocales.

Hirotaro resta parfaitement impassible et s'avança de quelques pas avant de s'incliner respectueusement.

- Je suis Matsama Hirotaro, à vos ordres.

Le vieil homme avait vu dans les yeux quelque chose qui lui plût. Il lui fit signe de se redresser et libéra un étrange papillon noir de la paume de sa main. Quelques minutes plus tard, un homme frappa et entra sans attendre de réponse.

- Vous m'avez fait appeler, Moshimoto-Sama ?

- Oui, Hiroshi-Sensei, veuillez conduire ce jeune homme à un dortoir libre. Laissez lui ses armes, il semble avoir une culture de Samuraï. Je pense qu'il serait peu avisé de lui retirer. De plus, s'il possédait ce sabre à son arrivée dans le Rukongai, alors il est possible qu'il s'agisse de son Zanpakuto.

Le dénommé Hiroshi fit signe de le suivre à Hirotaro qui n'eut aucun regard pour Satochi. Ils déambulèrent dans les couloirs, passant différentes cours où des élèves travaillaient leur Kidō et leur maniement du sabre sous la surveillance de professeurs. Ils arrivèrent devant une porte qui menait aux dortoirs, si on en croyait la pancarte qui la surplombait. Elle donnait sur une petite salle qui comportait deux portes vers les dortoirs féminins et masculins. Ils prirent l'ouverture de droite et Hiroshi montra un coin dont le Futon était plié et qui n'était pas prit. Il lui donna un uniforme que Hirotaro enfila. Hiroshi lui fit signe de garder ses armes.

Ils allèrent ensuite dans une cour où un groupe d'étudiants s'entraînaient au maniement du sabre qu'ils avaient croisé auparavant. Le guide de Hirotaro parla quelques minutes avec le professeur en charge du groupe. Le nouvel étudiant de l'Académie était quand à lui resté au garde à vous à l'entrée de la cour, observant les élèves qui s'entraînaient à manier leurs sabres en bois. Il remarquait à chaque fois leurs erreurs et maladresses. Il n'avait qu'une envie : leur montrer ce que c'était de manier un sabre. L'un des élèves était seul, la promotion comptant à cet instant un nombre impair de membres. Il devait s'entraîner avec le professeur jusqu'à présent.

Ce dernier ordonna l'arrêt de l'entraînement et donna un sabre en bois à Hirotaro qui ne retira pas ses véritables armes de sa ceinture. Il fit signe à une des étudiantes présentes dans l'assistance et elle s'avança au centre de la cour, se mettant en garde face à Hirotaro qui jeta un regard vide sur l'arme factice. Il s'approcha de son adversaire et les autres personnes présentes se mirent en cercle autour d'eux, observant le duel qui allait se dérouler sous leurs yeux.

- Hikifune est la meilleure étudiante de cette promotion. Si vous la battez, vous serez dans ma classe.

Les mots étaient simples et dénoués de sous-entendus, tout ce que Hirotaro appréciait le plus. Il se tourna vers la jeune fille et la jaugea du regard. Elle se tenait bien droite et avait de bons appuis. Elle tenait son Bokken fermement. Elle commença à attaquer par un coup à la tête, net et précis, mais qui manquait cruellement de rapidité pour pouvoir surprendre un bretteur aguerri. Il para d'une seule main le coup et riposta d'un coup de Kashira (l'extrémité du pommeau du katanas) dans le plexus de la jeune femme qui tomba à genoux au sol. Elle jeta un regard furieux à Hirotaro qui ne changea pas son expression.

Il se remit simplement en garde, observant la réaction de son adversaire qui fulminait. Elle se remit debout, parvenant à grand mal à retrouver son souffle. Elle balança avec colère son Bokken vers le flanc de Hirotaro qui para le coup et décrocha un coup de poing dans le ventre de son adversaire qui recula de quelques pas avant de retourner à l'assaut. Elle le frappa aux jambes. Il fit deux pas en arrière et lui balança la pointe de son Bokken d'un simple coup de poignet dans le menton.

Hikifune maniait le sabre avec une certaine dextérité, mais donnait toujours des ouvertures à son adversaire du moment qui n'hésitait pas à les exploiter une à une. Au bout de dix minutes du duel, Hirotaro avait à peine commencé à transpirer que la jeune femme était complètement en sueur. Pour terminer le combat, Hirotaro lança sa première attaque, étant resté la défensive durant tout le combat. Il donna un grand coup dans le sabre d'entraînement de son opposante qui pointa instantanément vers le sol et lui logea un coup sur l'épaule gauche dont le bras tenait la lame d'exercice.

Elle le lâcha le Bokken et Hirotaro posa le sien. Il tendit la main à sa camarade qui ne comprenait rien à ce qu'il se passait. Elle voyait un homme au visage inexpressif qui lui tendait apparemment amicalement la main.

Une première journée qui s'acheva sur les présentations avec les membres de la promotion.

_________________
"Alors, ça va la forme ? Parce que moi je suis une patate !" GLaDOS



~Background~

Légende :
Narration
#0033ff : "Paroles de Matsama"
#000099 : *Pensées de Matsama*
#009900 : - Paroles mentales d'Arashi (le Zanpakuto de Matsama)
#ff0000 : +Paroles des autres personnages+


Dernière édition par Matsama Hirotaro le Lun 18 Jan - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matsama.fr
Matsama Hirotaro
Capitaine de la 2 ème Division ~ Commandant du Tokubetsu no Heiroku ~ Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1081
Age : 32
Fan de : : Toushiro, Kenji-san et Neko-chan !!!!!!
Fonction : Webmaster Bleach RPG ~ Univers Bleach
Date d'inscription : 07/07/2007

Votre personnage
Niveau:
19/30  (19/30)
Attaque:
900/2000  (900/2000)
Défense:
900/2000  (900/2000)

MessageSujet: Re: [Backround] Story of an impassive Shinigami.   Mer 17 Juin - 12:49

Chapitre 3 :
Laws and mayhem



Hirotaro était assit calmement dans une salle de cours de l'Académie des Arts Spirituels. Ses armes étaient fièrement posés contre sa table et il lisait patiemment l'un de ses livres qui parlaient du Kidō et du Shunpō.

Il s'était rendu compte quelques jours après son entrée au Shin'oreijutsu-in que ce que tout le monde appelait déplacement éclair et rêvait de pouvoir ne serait-ce caresser, il le maîtrisait déjà quelque peu, mais qu'il fallait qu'il le travaille. Ce qu'il fit pendant quatre mois, sur son temps libre, sous la houlette d'un professeur de Kidō qui l'avait remarqué très rapidement.

- Je vois que vous êtes très motivé dans votre apprentissage du Shunpō, mais les cours sont terminés, allez vous détendre, fit le Professeur Hanzama.

Hirotaro ne leva pas les yeux de son livre et se leva avant d'effectuer un Shunpō impeccable pour se placer derrière le professeur qui fut très visiblement surprit de ce déplacement inattendu.

- De quel apprentissage parlez-vous ?

N'attendant pas de réponse dans l'immédiat, il laissa le professeur béat derrière lui, prenant le couloir qui menait à la bibliothèque de l'Académie. Il serpentait dans les corridors, évitant soigneusement le contact avec les autres étudiants, cherchant à écourter le plus possible son trajet.

C'était sans compter sur l'intervention de deux étudiants particulièrement querelleurs qui avaient semblait-il choisi le moment où Hirotaro devait passer pour commencer à se battre. Le jeune homme ferma les yeux, exaspéré et stoppa net, non loin de Hikifune et de deux filles de sa promotion. Elles regardaient les deux belligérants d'un œil presque écœuré. Hirotaro savait qu'elles n'aimaient pas ce genre de comportement. Mais elles ne pouvaient pas y faire grand-chose, étant donné qu'il était à la charge d'un corps d'élèves de faire appliquer la discipline si un membre de l'équipe pédagogique ne pouvait le faire lui-même.

Hirotaro avait été incorporé dans le Corps Disciplinaire Étudiant* et fut élu par les autres membres peu de temps après : Commandant-Adjoint du CDE. En tant que tel, il pouvait passer outre le couvre-feu imposé par le règlement et il était autorisé à se rendre dans le Sereitei durant les jours de repos de l'Académie des Arts Spirituels. En tant que membre du CDE, il portait un brassard au bras gauche et avait un petit médaillon argenté épinglé au col de son kimono qui signifiait son rang.

- Hirotaro-san, tu ne penses pas qu'il faudrait que tu intervienne ?
- Qu'ont-ils encore à se battre, ces deux là ?

Les trois jeunes filles le regardèrent et l'une d'elles articula silencieusement : "Comme d'habitude". Hirotaro soupira et confia son livre à Hikifune. Il dégaina ensuite ses deux sabres et fit un Shunpō net qui le plaça entre les deux bagarreurs, leur collant chacun la pointe d'une lame sous le menton.

- J'espère que vous avez une bonne raison pour tout ce tapage. Parce que vous empêchez les gens de passer !

Hirotaro pointa ses deux index sur les deux fautifs et chuchota :

- Furent les frères tombés au combat, brisèrent les os des guerriers les plus vaillants, tuèrent les ennemis de la Paix. Bakudō Roku juu san**, Yon Chikyû Imashime*** !

Quatre cordes sorties du sol agrippèrent les membres des deux bagarreurs qui tentèrent de protester, mais le jeune Matsama appuya un peu plus les pointes de ses armes sur le cou de ses cibles qui ne dirent plus rien. Il ordonna à l'un des étudiants qui passaient par là d'aller chercher un professeur au plus vite. Celui-ci arriva et Hirotaro lui fit son rapport.

Ce dernier était observé par toute une foule qui comprenait une multitude d'élèves, ainsi que par des professeurs et des surveillants qui venait de se rassembler. Tous étaient éberlués de voir les progrès faramineux que le jeune homme avait accompli en un an et demi d'études. Il arrivait déjà à utiliser des Kidō de niveau soixante. C'était aux dires de certains, l'œuvre d'un génie accompli.

Hirotaro s'en alla, ayant récupéré son livre au passage. Hikifune et ses deux amies le suivirent. Le jeune homme ignorant la raison de cette soudaine filature, il les laissa faire un moment.

Il découvrit ce qu'elles voulaient quand il les entendit chuchoter entre elles ce qu'elles pensaient de lui. Exaspéré que personne ne semblait disposé à le laisser trouver un moment de solitude et de calme. Il fit donc une petite série de Shunpōs qui le menèrent à la grande bibliothèque de l'Académie où il trouva un coin isolé pour s'installer et finir son livre.

__________________________________
* Corps Disciplinaire Étudiant = CDE
** Roku juu san : Soixante trois.
*** Yon Chikyû Imashime : Les quatre liens (ligotage) de la Terre

_________________
"Alors, ça va la forme ? Parce que moi je suis une patate !" GLaDOS



~Background~

Légende :
Narration
#0033ff : "Paroles de Matsama"
#000099 : *Pensées de Matsama*
#009900 : - Paroles mentales d'Arashi (le Zanpakuto de Matsama)
#ff0000 : +Paroles des autres personnages+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matsama.fr
Matsama Hirotaro
Capitaine de la 2 ème Division ~ Commandant du Tokubetsu no Heiroku ~ Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1081
Age : 32
Fan de : : Toushiro, Kenji-san et Neko-chan !!!!!!
Fonction : Webmaster Bleach RPG ~ Univers Bleach
Date d'inscription : 07/07/2007

Votre personnage
Niveau:
19/30  (19/30)
Attaque:
900/2000  (900/2000)
Défense:
900/2000  (900/2000)

MessageSujet: Re: [Backround] Story of an impassive Shinigami.   Jeu 18 Juin - 13:18

Chapitre 4 :
Exams to figth




La tension montait chez les étudiants de dernière année. La date des premiers examens de fin d'études approchait. Hirotaro, quand à lui, avait été inscrit par ses professeurs. Un grand honneur pour tout bon élève et une convoitise de plus pour les autres étudiants de sa promotion qui étaient de plus en plus jaloux de lui, mais qui n'avaient en rien perdu de leur amitié pour lui, ils étaient même on ne plus fier de leur camarade.

Quand Hirotaro entra dans la grande cour qui servait le plus souvent pour que plusieurs promotions s'exercent ensemble, il se trouva confronté à une immense foule d'étudiants bruyants. Hirotaro qui était légèrement agoraphobe, il n'était vraiment pas à son aise.

Au fond, sur des gradins installés pour l'occasion, un officier de chaque division était présent comme le voulait le règlement. Un Capitaine dont les épaules étaient recouvertes d'un Haori rose et aux imprimés fleuris, portant une barbe apparemment négligée était présent, aux côtés d'un autres aux longs cheveux blancs qui riaient chaudement tous deux. Un peu plus loin, il y avait un homme apparemment pas beaucoup plus âgé que le jeune Matsama avec ses longs cheveux blonds qui portait le brassard de Lieutenant de la Cinquième Division qu'il avait rencontré brièvement deux ans plus tôt. Il y avait aussi Shihoin Kojiro qui était en train de discuter avec un gars qui portait un tatouage de loup sur l'épaule et le cou, aux cheveux blancs et hirsutes, qui portait le brassard de la Neuvième Division.

Hirotaro trouva dans un coin un siège et sortit d'une poche intérieure qu'il avait ajouté à son uniforme un livret où il avait prit quelques notes sur les Kidō. Mais avant d'avoir eu le temps de commencer à lire, une voix puissante retentit. C'était Moshimoto Mariki, le Directeur du Shin'oreijutsu-in qui était accompagné d'un Capitaine à l'âge apparemment très avancé, à la longue barbe blanche et qui s'appuyait sur un long bâton de bois.


- À tous les étudiants, veuillez vous mettre en rang selon vos numéros de convocation.

Hirotaro qui était inscrit depuis déjà huit mois était placé en premier. Il lui avait été ordonné de porter ses insignes du Corps Disciplinaire Étudiant. Tout le monde portait un Zanpakutō, mais on avait autorisé Hirotaro à conserver son Wakisashi avec lui.

Il furent répartis par deux pour effectuer une série de combats en duels qui élimineraient la moitié des cent cinquante participants à l'examen. Les combats allaient se dérouler quatre par quatre. Hirotaro fit partie de la première vague et se plaça dans le carré qui serait l'arène de son duel. Il attendit que son ennemi se soit placé et s'inclina par pur respect avant de dégainer son sabre. Il attendit comme son adversaire le signal du début des combats. Un claquement ordonna le départ des assauts.

L'adversaire de Hirotaro fonça sur lui, sabre au clair et débuta en envoyant un grand coup de sabre sur le sommet de la tête du jeune homme. Ce dernier fit un léger Shunpō qui le plaça sous la garde de son adversaire et lui asséna un coup de poing bien senti dans l'estomac. L'adversaire de l'ex-Samuraï vacilla un instant, puis fit demi-tour, croyant se placer derrière Hirotaro et le toucher dans le dos, mais ce dernier avait déjà fait un Shunpō derrière son adversaire et lui trancha les tendons de l'épaule gauche d'un coup de sabre net et précis.

Hirotaro vit son ennemi se retourner encore une fois et se contenta de parer le coup sans bouger de sa position, puis asséna un coup avec le dos de sa lame sur la nuque de son adversaire, l'assommant dans l'instant. Le combat était fini. Le professeur qui arbitrait le duel désigna le vainqueur logique et fit emmener le blessé à l'infirmerie. On dirigea ensuite Hirotaro vers un siège, devant la tribune. Il s'assit et regarda patiemment les autres duels, tout en nettoyant consciencieusement son Zanpakutō.

Soudain, il ressentit la présence de quelqu'un qui venait de faire un Shunpō derrière lui. Tournant légèrement la tête derrière lui, Hirotaro remarqua qu'il s'agissait de Shihoin Kojiro qui s'installait sur un siège à sa gauche. Le jeune homme ne dit rien, le regard toujours fixé sur les autres duels qui prenaient fin. L'homme à côté de lui ne dit rien dans les premières secondes, mais se tourna vers Hirotaro.


- Dis donc, tu t'es bien amélioré en Shunpō. Félicitations.

Le Vice-Capitaine de la Seconde Division avait un sourire satisfait sur le visage et Hirotaro ne sut pas trop quoi répondre. Il était à côté d'une personne pour laquelle il avait un respect pratiquement sans limites.

- J'ai travaillé dûr pour atteindre ce résultat, mais ce n'est pas tout, j'ai d'autres bottes dans ma manche.

Shihoin Kojiro donna une tape qui se voulait encourageante dans le dos de Hirotaro qui la ressentit plus comme une pression qu'autre chose. Au bout d'une heure de duels, l'épreuve suivante commença : l'épreuve du Kidō.

Chaque candidat devait passer devant cinq examinateurs et exécuter au moins cinq techniques de Kidō au libre choix de l'étudiant. Hirotaro fut cette fois-ci le dernier à passer, une pression supplémentaire dont il n'avait pas vraiment besoin. Hirotaro garda son calme stoïque au mieux et se prépara. Il allait en mettre plein la vue aux examinateurs qui avaient déjà vu plusieurs dizaines de fois les mêmes sorts relativement bien exécutés.

Hirotaro s'avança calmement vers l'estrade de démonstration. En face de lui, il y avait un professeur qui jouait le rôle d'ennemi pour les sorts de Bakudō et un épais mur de pierre pour les Hadō. Hirotaro commença par un simple, mais impeccable Saï, le premier sort d'immobilisation pour feinter ses évaluateurs. Ensuite, il enchaîna directement avec un sort de destruction.


Hadō no Sanjuu Ichi, Shakka hō !

Un grand faisceau de lumière rouge frappa le mur de pierre et le fissura dans tous les sens. Ensuite, il fit quelques signes incantatoires et prononça :

- Que furent les morts heureux, que sont les vivants envieux, que seront les enfants nostalgiques. La Terre les voit naître et les reprend en son sein ! Bakudō no Roku Juu San, Kami Maisōshiki# !

Le professeur-cible fut aussitôt aspiré jusqu'au coup dans le sol, ne pouvant plus bouger le petit doigt. Hirotaro dirigea la paume de sa main vers le mur fissuré et prononça :

Hadō no Roku Juu Ichi, Raikohō !

Un immense éclair vert transperça un bloc de pierre et l'on put voir l'autre côté du mur au travers du trou béant. Sans attendre, Hirotaro passa à son dernier Kidō. Le professeur était sorti du sol, mais Hirotaro effectua un Shunpō tout en faisant un quart de tour pour percer deux points vitaux du professeur, en ne faisant que les frôler pour ne pas le mettre en danger de mort. Il avait effectué pour la première fois cette technique qu'il avait mis au point cinq mois plus tôt dans le plus grand secret : le Senka.

Hirotaro, pour être sûr qu'on lui compte au moins les cinq Kidō réglementaires, il fit un Rakuraï qui acheva le mur qui s'écroula dans un grand fracas de poussières et de gravats.

Les juges furent visiblement impressionnés, car ils applaudirent comme pratiquement tout le reste de l'assemblée.

_________________
"Alors, ça va la forme ? Parce que moi je suis une patate !" GLaDOS



~Background~

Légende :
Narration
#0033ff : "Paroles de Matsama"
#000099 : *Pensées de Matsama*
#009900 : - Paroles mentales d'Arashi (le Zanpakuto de Matsama)
#ff0000 : +Paroles des autres personnages+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matsama.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Backround] Story of an impassive Shinigami.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Backround] Story of an impassive Shinigami.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» Maple story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» [Partenaire officiel] [Forum RPG] Bleach - Shinigami Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: Hors rpg :: Créations :: Forum de l'écrivain-
Sauter vers: